Slide thumbnail

Dos destinos trágicos en paralelo

Ce livre expose la manière dont l’oppression espagnole à affecter les aspects fondamentaux des cultures dominées: ses croyances religieuses, sa langue, ses traditions et la stratification social. On y analyse également les actions de défense et de rejet des morisques et indiens, les produits culturels dérivés de la cohabitation des deux groupes et les effets sociaux conséquence de l’interêt d’expansion de l’empire espagnol.
Au travers d’une comparaison des situations et relations singulières entre les cultures en question (espagnols et morisques, espagnols et indiens), l’auteur nous permet d’observer les similitudes et les divergences dans les deux processus.
Cette œuvre est une invitation à réfléchir autour du ressenti de ces deux peuples subjugués et à propos de l’histoire officiel, toujours écrite par le groupe au pouvoir.
Edité par El Colegio de Jalisco, 2012.

Indios y cristianos

Le culte le plus développé au Mexique, après celui de la Vierge de Guadalupe, est celui de Saint-Jacques l’apôtre.

Aucun pays n’a d’autant d’églises dédiées au saint que le Mexique. Les auteurs de ce livre étudient cette dévotion populaire, son origine, son iconographie, ses légendes, ses fêtes et ses rites.

Ils nous présentent le syncrétisme religieux, résultat de la superposition de la culture indienne et espagnole, et ils apportent de nouveaux documents et de profondes réflexions sur la religiosité populaire.

Edité par El Colegio de Jalisco – UNAM – Ítaca, 2007.

La Ronde des Saints

Œuvre posthume de Louis Cardaillac, La ronde des saints est une histoire de la sainteté au travers les siècles, du Moyen Âge jusqu’à notre époque. Il porte un regard à tous ces hommes et femmes à la foi profonde qui, crise après crise, ont réfléchi en profondeur sur les valeurs spirituelles qui animaient leur vie et se sont efforcés d’agir en conséquence.

Avec la conviction que ces saints méritaient d’être connus et qu’ils pouvaient alimenter la réflexion sur la spiritualité de nos jours, l’auteur a analysé leur entourage, leur contexte historique et le message de chacun, en traçant de cette manière l’évolution du concept de sainteté, conformément aux transformations idéologiques et sociales.

Edition électronique, 2016.

Dos sermones panegíricos
sobre Santiago "El mayor"

Dans l’église du couvent de Saint François de la ville de Mexico, deux sermons firent partie des célébrations pour fêter Saint Jacques l’Apôtre. Le premier, de 1802, est dû au frère Ignacio de Herdia y Sarmiento (O.F.M.) et le second, de 1809, au frère Luis Carrasco et Enciso (O.P.). Louis Cardaillac publia ces oraisons avec une étude introductive dans laquelle il analyse son contenu.

Edité par El Colegio de Jalisco, 2002.

Santiago Acá, Allá
y Acullá

Comme son nom l’indique, dans ce livre, son auteur présente un recueil d’études, résultant de ses réflexions concernant l’omniprésence de l’apôtre Saint-Jacques en Europe et en Amérique Latine. Dans la première partie, il couvre la présence Jacobine en Espagne et au Portugal, dans des aspects comme l’architecture, la géographie et la symbolique du chemin de Saint-Jacques, y dans la seconde, il se réfère à la présence du saint au Mexique et dans les pays d’Amérique du Sud, dans lesquelles le culte jacobin fut interprété de formes très distinctes et originales.

 Edité par El Colegio de Jalisco, 2004.